vendredi 26 janvier 2018

Sweet sweater


A la base, avec cet alpaga bleu glacier de Drops, je voulais me faire un pull Docker de chez Alice Hammer. Mais voilà, après quand même, une bonne vingtaine de centimètres, je me suis rendue compte que je n'avais pas d'enthousiasme pour ce projet. Aucun. Je tricote aussi très serré, et je n'avais pas du tout les bonne dimensions, je me disais aussi qu'avec une couleur aussi pâle on ne verrait pas le motif. Bref. Je l'ai "froggé". Mais voilà, il me fallait un projet dans lequel réinvestir cette jolie laine, et j'ai, après de longues et nombreuses recherches et tergiversations, penché vers le joli Sweet Sweater de Marcelle et Clo que tout le monde a (et à raison) qui irait très bien avec ma laine pastel. Je suis aussi dans une phase où j'aime suivre à la lettre des patrons (tellement plus simple, n'est-ce pas ?).

Je me suis donc lancée... mi-octobre déjà. Quelle flemmarde je suis.
Bref, je me suis lancée, en double et en 4,5 pour suivre le patron en taille S. L'alpaga de Drops est, comme toujours, un régal à tricoter, ça glisse entre les doigts et sur les aiguilles. Un bonheur, même froggé.

Évidemment, le docker étant prévu en fil simple, je n'avais pas assez de fil et c'est typiquement le genre d'obstacle qui me met dans le rouge. Habitant désormais à Bruxelles, quasiment toutes mes commandes de fil se font en ligne et je n'avais pas envie d'acheter seulement 2 pelotes. J'ai donc procrastiné à fond, j'ai tricoté de nombreux autres petits projets (des bonnets, notamment, pour des collègues), entamé une tripotée d'autres projets (qui sont toujours en cours, comme vous l'aurez deviné) jusqu'à ce que, finalement je me décide, fin décembre.

Une publication partagée par Julie (@juglia) le

Les manches m'avaient l'air très serrées, et après avoir lu plusieurs commentaires sur Ravelry, j'ai décidé de reprendre plus de mailles sur les emmanchures, et j'en ai donc repris 64 (environ 2/3). Après une trentaine de rangs, j'ai commencé mes diminutions tous les 6 rangs (elles auraient pu être un peu plus espacée) pour arriver à 44 mailles et je crois que j'ai bien fait, surtout quand on tricote ce pull en "taille réelle". Il n'est pas assez large pour que les épaules tombent assez loin sur les bras pour se permettre des emmanchures étroites. Perso, j'aime être à l'aise sous les bras !

J'ai aussi utilisé des aiguilles 3,5 pour les encolures et les côtes. Je trouve que ça ne fait pas très joli quand les côtes ne sont pas bien "serrées", j'ai donc opéré ces changements. Quant au col, je ne sais pas très bien combien de mailles ont été relevées, donc il est effectivement un peu étroit par rapport à d'autres réalisations de ce modèle que j'ai pu voir mais ça ne me gène pas du tout. De même, je trouve un peu bizarre les cols trop lâches, ni bateau ni rond...

Cette laine se comporte vraiment bien pendant le blocage, et c'est un plaisir de voir le motif apparaître après le séchage. Malgré le double fil le tombé est assez souple et il est surtout bien chaud et très très très doux.

Une publication partagée par Julie (@juglia) le

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire