lundi 19 juin 2017

Gilet pomme de pin


Au dernier salon AEF (qui remonte, je te l'accorde, mais je suis une tricoteuse lente et distraite et entre temps j'ai déménagé à Bruxelles) j'ai acheté 4 écheveaux de laine suédoise Ullcentrum au stand des Tricoteurs volants (excellent rapport qualité-prix). La question capitale était : qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire avec cette laine sublime et lui faire honneur sans la gâcher ? L'idée d'un cardigan moutarde me trottait dans la tête depuis quelques mois, et en surfant sur Ravelry je suis tombée sur ce cardigan pomme de pin. Bien sûr, je l'ai acheté sans lire les commentaires utilisateurs...

Cela dit il a fallu que je me penche sur le patron une fois acheté pour comprendre... et bien qu'il est incompréhensible au moment de monter le motif. Je suis donc allée voir les retours d'autres tricoteuses pour voir que ce n'est pas moi qui était trop bête mais bien le montage qui était tordu. J'ai donc pris le temps d'essayer de comprendre le motif, les répétitions, pour finalement monter un nombre de mailles qui soit un multiple du motif en veillant à rester pas trop loin des tailles indiquées dans le patron. Le gilet de base étant assez serré, j'ai monté 224 mailles pour une taille L (4 mailles de bordure de chaque côté inclues).


J'ai aussi élargi les emmanchures (sans la sculpter, vu que j'ai considérablement adapté le patron, je ne me voyais pas m'y fier pour ça, d'autant que je m'y connais absolument pas), ce qui a généré un petit casse-tête au moment de faire les manches. En effet, dans le patron elle fait les manches en rond sans augmentation - et comme je suis têtue, et à tort apparemment, j'ai voulu tricoter les manches en rond aussi. Résultat, j'ai dû répartir des augmentations comme une cochonne en augmentant à chaque début et fin de rang toutes les fins de motifs. En maîtrisant bien le motif, grâce au jeu des jetés et des réductions, vous pourrez faire les augmentations en enlevant les réductions à certains endroits ou en faisant un jeté en plus.

Au niveau du col (les cols enveloppant ne me plaisant absolument pas), j'ai bidouillé de façon vraiment crasse un col V (pourquoi j'ai fait ça sur un motif super complexe alors que je ne sais pas en faire, je vous pose la question). Typiquement, j'avais tellement hâte d'avancer que je n'ai pas fait de réductions pour le col dans le dos... Mais bon, ça ne se voit pas trop. Pour la bande de boutonnage, j'ai tout fait en allers-retours sur une aiguille circulaire en ne relevant alternativement pas une maille sur 3 et une maille sur 4. Là aussi, ça a l'air d'aller. Par contre, j'ai réparti 6 boutonnières et vous pourrez constater que je n'ai mis que 5 boutons... La 6ème boutonnière étaient bien trop haute mais hé, c'est ce qui donne le côté fait-main !

Vu qu'il me restait pas mal de laine, j'ai ajouté 2 petites poches que je trouve assez mignonnes. Ayant fait ça complètement à l’œil, elles ont l'air très décentrées, mais vu que je compte surtout porter le gilet ouvert, ça ne se verra pas trop.

J'ai tricoté avec des aiguilles 3,5 pour les côtes et 4 pour le corps, et il m'a fallu 3,5 écheveaux d'Ullcentrum. Les boutons ont été achetés chez Veritas. Le blocage est assez important avec cette laine pour faire apparaître le motif et la laine prend vraiment en douceur et en souplesse. J'ai hâte de le porter... cet automne !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire